Qu’est-ce qu’un loquet ?

Qu’est-ce qu’un loquet ?

Qu’est-ce qu’un loquet ?

Votre serrurier de Bordeaux est spécialisé dans les serrures, mais pas que ! C’est le professionnel attitré pour les questions de verrouillage et de sécurité de votre maison ! Aujourd’hui, nous allons faire un point sur le loquet.

Le loquet est un système de fermeture plus simple qu’une serrure, qui permet de verrouiller et déverrouiller la porte. Il est composé de deux parties : la tige métallique qui sert au verrouillage, ainsi qu’une autre pièce d’acier qui sert à la bloquer au mur. Le loquet peut être installé dans une porte, une fenêtre, un casier, etc. Il peut être fait de divers matériaux, même en bois, même si les loquets sont généralement métalliques.

Les avantages

Les loquets sont beaucoup plus faciles à installer que les serrures et ne nécessitent pas de clé ! Vous pouvez vous-même poser un loquet, même si vous êtes peu bricoleur. Quant à l’utilisation, elle est très facile : il suffit simplement de faire pivoter la tige métallique, manuellement ou via un levier. De ce fait, le loquet est adapté à des situations où l’on a simplement besoin de verrouiller d’un côté : par exemple pour les fenêtres, ou encore pour les toilettes ou salles de bain. Cela permet relativement d’intimité sans pour autant se compliquer la vie ! De plus, les loquets sont souvent utilisés pour compléter les serrures de porte d’entrée, afin de garantir un maximum de sécurité. Enfin, dernier avantage et pas des moindres : le coût d’achat d’un loquet est extrêmement faible. Pour un loquet bas de gamme, comptez environ 4 euros, et pour un loquet de qualité comptez environ 15 euros. Rien à voir avec le prix d’une serrure, même basique !

Les inconvénients

Pour pouvoir continuer à fonctionner convenablement, il faut entretenir régulière le loquet. Un loquet rouillé pourra se bloquer ! Enfin, le loquet ne peut malgré tout pas remplacer une serrure classique, car ne peut verrouiller l’ouverture que d’un seul côté. Par exemple, pour une porte, il n’est pas envisageable d’installer un loquet à l’extérieur sous peine que n’importe qui puisse ouvrir la porte, comme il n’est pas possible de l’installer à l’intérieur de cette même porte sous peine de ne pas pouvoir l’ouvrir de l’extérieur.

Le loquet à bascule

C’est le système de verrouillage le plus classique et surtout le plus bon marché ! La tige de verrouillage est appelée fléau. On appelle ce type de loquet à bascule, car le verrouillage est effectué grâce à la bascule du fléau dans le mentonnet, la pièce qui permet de maintenir le fléau au mur pour le verrouiller. La bascule s’opère par le bouton de manœuvre, qui permet de soulever ou d’abaisser le fléau. Le bouton de manœuvre est le plus souvent appelé poignée.

Le loquet poucier

Le loquet poucier est un système de verrouillage où il faut tirer la tige métallique, que l’on nomme ici la clenche. Celle-ci est mobile. Elle se baisse et s’abaisse grâce à un petit levier appelé poucier, dont le nom vient du fait qu’il faut l’actionner manuellement avec ses mains. Comme pour le loquet à bascule, la clenche se bloque dans le mentonnet, qui assure le verrouillage de la porte.